Tenue de soirée : comment s’habiller slow, chic et pas cher ?

Idées pour une tenue de fête chic, éco et bon marché
Idées pour une tenue de fête chic, éco et bon marché

Type de publication:

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Les bons plans et bonnes adresses pour trouver une tenue de soirée chic, pas chère et slow fashion.

On cherche une robe glamour, tendance et pas chère, pour les fêtes, pour un mariage, un cocktail ou une autre sortie… Bref, lorsque se pointe une soirée chic vient souvent la question de la tenue : « Comment s’habiller ? ». On peut éviter de courir dans un magasin de fast fashion pour y acheter une tenue bon marché qu’on portera une ou deux fois…[1]

Les bons plans : accessoiriser une tenue basique, prêter, louer, acheter en seconde main, troquer… Chacune de ces options est garantie respectueuse de l’environnement et pas chère.

Sommaire :

- - - - - - - - - - - - - - - -

 

Pour avoir une idée des prix :

  • Pour une robe de soirée :
    • Acheter dans une enseigne classique[2] : 80€
    • Louer : 50€
    • Acheter en seconde main : 15€
    • Utiliser ses accessoires (ou en emprunter) et les combiner à une tenue que l’on a déjà : 0€
    • Emprunter à un proche : 0€
       
  • Pour un smoking :
    • Acheter dans une enseigne classique[3] : 130€
    • Louer : 75 €[4]
    • Acheter en seconde main : 40 €
    • Emprunt à un proche : 0€
       

Accessoiriser un indémodable

Et si la bonne tenue se trouvait déjà dans sa penderie ?

La plupart des femmes possèdent une tenue basique qui convient pour de multiples occasions. C’est la fameuse petite robe noire. Mais cela peut très bien être une autre pièce. L’avantage : on se sent en général très bien dedans. Ce n’est pas pour rien que c’est un basique de sa garde-robe !

Il suffit de la sublimer avec quelques accessoires contrastés pour l’adapter à l’occasion et lui donner au choix un côté chic, décontracté, sérieux, fun... Et c’est souvent très simple. Quelques idées :

  • des bijoux : boucles d’oreille, collier, bracelet... On les préfère de qualité et on évite les bijoux à moins d’1€ qui deviendront tout verts après quelques utilisations. De nombreux artisans créent de jolis bijoux en bois, en tissu, en matériaux de récup’…
  • une veste, une cravate ou un foulard de couleur rehausse une tenue aux tons neutres. On choisit si possible un tissu labellisé pour respecter l’environnement.
  • un sac, une pochette ou une ceinture. Sans foncer vers le cuir bas de gamme, on peut opter pour une pièce en tissu, en liège, en cuir végétal (d’ananas, de champignon…), en seconde main…
  • des chaussures de bonne qualité qu’on gardera longtemps.

On peut aussi lui ajouter une touche spéciale via son maquillage ou sa coiffure si on aime cela :

Avec des baskets et un sac à dos, la petite robe noire prend un air décontracté pour se balader en ville en été. Mais en véritable caméléon, elle est parfaite pour une soirée habillée si on la porte avec des talons, une pochette de couleur vive et une fleur de couleur assortie dans les cheveux.

Avec un peu d’imagination, on peut aussi détourner un seul vêtement de nombreuses manières pour l’adapter à l’évènement. C’est par exemple ce que propose Béa Johnson, en déclinant sa robe noire de 22 façons différentes. Il existe d’ailleurs des robes spécialement faites pour être portées de beaucoup de diverses manières : on les appelle « infinity dress », robe caméléon, robe transformable…

Béa Johnson et ses 22 déclinaisons pour une seule robe

Déclinaisons d’une même robe par Béa Johnson.
 

Trouver une tenue pour une occasion unique

À la recherche d’une robe de mariée, d’une tenue pour le nouvel an sur le thème Hollywood ou années 30 ? Bref, une tenue qu’on ne reportera sans doute jamais ? On peut se tourner vers le prêt ou la location, que ce soit pour les accessoires ou la tenue complète.

Le prêt

Sans chercher bien loin, on a peut-être de la famille, des amis ou des grands-parents (pour les vêtements vintage) qui pourraient gentiment prêter ce dont on a besoin pour le jour J.

La location

C’est de plus en plus tendance, on peut louer une tenue pour une soirée.

C’est très intéressant pour les robes de mariées. La location démarre au prix de 80 € alors que l’achat coute facilement entre 1000 et 2000€. Alors qu’on ne la portera qu’une fois… (même si on se remarie, on remet rarement la même tenue).

Quelques adresses de location de robe ou costume en Belgique :

Acheter… et revendre en 2e main

Si on tient vraiment à acheter une tenue pour un évènement, on peut la choisir en seconde main. Et même si on l'achète neuve, on n'hésite pas à lui offrir une nouvelle vie en la revendant ensuite. Cela permet d’atténuer son impact écologique et de récupérer une part de ses dépenses. Pour trouver des adresses, c’est juste ci-dessous.
 

Acheter une tenue qu’on portera plusieurs fois

Si on achète une tenue, l’idéal c’est de choisir un modèle qu’on pourra remettre à d’autres occasions, éventuellement en l’accessoirisant autrement. On préfère alors un achat en seconde main. Plusieurs solutions existent : magasins, vide-dressing, troc…

Les vide-dressing

Des vide-dressing sont organisés un peu partout. Pour les repérer, il faut ouvrir l’œil. Ils sont souvent annoncés par le bouche à oreille ou les réseaux sociaux. Mais bien sûr, cela suppose d’anticiper l’évènement pour lequel on aura besoin d’une tenue spéciale.

La 2e main

Il existe de nombreux endroits où trouver des tenues de soirée en deuxième main. On peut vraiment réaliser de bonnes affaires et trouver des vêtements de bonne qualité. Certes, il faut chercher un peu mais les prix sont souvent imbattables.

Quelques adresses en Belgique :

Parfois, on trouve aussi des habits de soirée dans les magasins de seconde main plus généralistes, en particulier au moment des fêtes de fin d’année. On préfère les magasins membres de Ressources, qui pratiquent l’économie sociale.

Le troc

Moins répandu, on peut aussi troquer des tenues contre d’autres vêtements. Il est moins question de débourser de l’argent (ou un peu pour compenser une différence de prix) que de se débarrasser de vêtements superflus et d’en profiter pour renouveler sa garde-robe en mode seconde main.

La principale adresse est trocvestiaire.com. Comme ce site touche d’autres pays comme la France, on veille à sélectionner les échanges avec ses compatriotes pour limiter l’empreinte écologique du transport.

Un indémodable

En dernier recours, on peut aussi se tourner vers l’achat d’une tenue neuve. Mais on la choisit respectueuse de l’environnement grâce à un label écologique ou en se rendant dans une boutique spécialisée. Pour obtenir une liste des points de vente, contactez le service-conseil d’écoconso.

 

Plus d'info

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[1] En France, chaque logement comporte environ 114€ d’habits jamais portés (source : étude de l'institut BVA, 2010)

[2] Chez ZARA

[3] Chez ZARA

Voir aussi