Le parapluie ami des baleines

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Avec un titre pareil, vous seriez en droit d'attendre un billet sur le nouveau parapluie de Greenpeace, sobrement intitulé « les baleines sont nos amies, il faut les aimer aussi », dont les bénéfices réalisés sur sa vente iront tout droit à l'Amicale de protection des baleines joyeuses, dont le slogan « c'est assez » (de la chasse aux baleines) est maintenant mondialement connu.

Et bien pas du tout.

(je sais, c'est dommage)

En réalité, un lecteur bien informé – merci Denis – nous rapporte que des Chinois ont inventé le parapluie sans baleine. Au premier abord, il y a de quoi se réjouir : plus de baleine pliée par un vent trop fort ! Sauf que le parapluie est aussi… sans toile. Autrement dit, ce parapluie se résume à un manche.

Je sais, dit comme ça on ne comprend pas tout de suite le fonctionnement de la chose. Car vous l'aurez bien deviné, sans toile tendue sur des baleines, comment voulez-vous que l'eau ne vienne pas irrémédiablement chatouiller votre cuir chevelu avant de dégouliner le long de votre visage, emportant avec elle pellicules, maquillage et toute tentative d'élégance ?

C'est que le parapluie de ces inventeurs fonctionne à l'air. Enfin, à l'air et à l'électricité. Plus exactement, il expulse de l'air à grande vitesse au sommet de son manche créant par là une sorte de coupole d'air en mouvement contre laquelle la pluie viendrait buter avant de choir au sol, comme avec n'importe quel parapluie normal. Si la pluie n'y verra que du feu, vous, en revanche, aurez l'insigne honneur de vous balader avec un manche qui fait du vent en lieu et place de la toile tendue bien connue. Pour admirer le ciel tout en marchant, probablement.

Bien entendu, cette petite pépite de développement technologique indispensable fonctionne avec une batterie. Oui oui, vous avez bien lu : on vous propose de remplacer votre parapluie traditionnel par un modèle coûteux (88$), qui fait au minimum 30cm de long et épuise une batterie lithium-ion en 15 minutes de fonctionnement.

Sérieusement : les batteries seraient-elles devenues subitement des objets faciles à fabriquer et n'ayant qu'un impact minimal sur l'environnement pour qu'on les utilise pour tout et n'importe quoi ? En attendant que l'on révolutionne le monde des batteries, peut-être pouvons-nous privilégier le parapluie traditionnel ? Même en fibre de verre, ultraléger et résistant, il vous coûtera bien moins cher à l'achat et à l'usage.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Voir aussi