Les labels pour cosmétiques

Des labels pour guider le choix des cosmétiques - Photo: Kari Burks/Cascadian Farm - https://goo.gl/HS69ZN
Des labels pour guider le choix des cosmétiques - Photo: Kari Burks/Cascadian Farm - https://goo.gl/HS69ZN

Type de publication:

Fiches-conseils n°169

Thématiques : 

Pourquoi choisir un cosmétique labellisé ? Un label nous permet de mieux savoir ce que nous achetons et appliquons sur notre peau. Les cosmétiques labellisés sont produits selon un cahier des charges reprenant des règles précises pour le processus de fabrication, les matières premières, les ingrédients transformés, la qualité du produit fini ou encore d'autres aspects. Pour garantir le sérieux de la démarche, un organisme indépendant effectuera des contrôles réguliers.

La fiche-conseil n°163 - Les cosmétiques naturels explique plus en détail le comment et pourquoi des labels, bio et autres, dans le domaine des cosmétiques.

Les consommateurs curieux sont invités à consulter les sites des différents labels pour en savoir plus. Retenons aussi que certaines entreprises ne font pas certifier toute leur gamme, il faut toujours vérifier produit par produit si celui-ci reprend bien le label recherché.

Quels labels, quelles garanties ?

Les labels pour cosmétiques bio ont certaines choses en commun, mais ils présentent aussi des différences. Par exemple, aucun d'entre eux n'autorise les tests sur animaux, mais certains vont plus loin en interdisant des produits dérivés d'animaux. Le petit tour d'horizon qui suit présente de manière succincte les labels, leurs principales exigences et spécificités.

Cosmos
www.cosmos-standard.org

Cosmos est le fruit d'une longue négociation entre différentes associations qui avaient compris la nécessité d'harmoniser leurs normes. Les membres fondateurs sont BDIH (Allemagne), Cosmebio et Ecocert Greenlife (France), Icea (Italie) et Soil Association (Royaume-Uni). Ecogarantie, label bio belge des produits non alimentaires, a également participé à l'élaboration des normes Cosmos. L'association belge Bioforum est gestionnaire du cahier des charges.

La certification Cosmos remplacera progressivement celles de ses membres.

Deux catégories du label Cosmos coexistent : l'une, « naturelle », et l'autre, « biologique ». Elles ont un même tronc commun, c'est-à-dire une liste de procédés physiques et chimiques autorisés ainsi qu'une sélection des matières premières.

Dans la catégorie « cosmétique naturel », aucun pourcentage minimal d'ingrédients d'origine biologique n'est requis. Dans la catégorie « cosmétique biologique », il existe trois pourcentages minimaux d'ingrédients bio :

  • 95% pour les matières premières transformées physiquement (les huiles, les huiles essentielles, les différents extraits d'origine végétale ou animale… appelés « les actifs ») ;
  • 20% pour le produit final. En effet, ce dernier est souvent riche en eau et minéraux, et ces derniers ne sont jamais comptabilisés comme ingrédients bio.

Natrue est une autre initiative récente. Ce label rassemble quelques entreprises de l'industrie des cosmétiques naturels ou bio (alors que Cosmos réunit des associations).

Natrue
www.natrue.org/fr

Ce label international indépendant certifie que les produits ne contiennent que des substances naturelles ou des substances transformées d'origine naturelle. Il exclut toute une série d'indésirables : parfums et colorants synthétiques, produits d'origine pétrochimique, silicone, OGM… Le label Natrue propose 3 niveaux de certification :

  • les cosmétiques naturels ;
  • les cosmétiques en partie bio : 70% des ingrédients naturels doivent provenir de cultures biologiques contrôlées et/ou d'une cueillette sauvage contrôlée ;
  • les cosmétiques bio : 95% des ingrédients naturels doivent provenir de cultures biologiques contrôlées et/ou d'une cueillette sauvage contrôlée.

Nature & Progrès
www.natureetprogres.org (PDF)

Un label très exigeant. Les ingrédients d'origine végétale et animale doivent être 100% bio ; tout ingrédient obtenu par synthèse pure est interdit. Les OGM sont bannis. Le cahier des charges mentionne aussi des exigences claires quant à la gestion environnementale du lieu de production ou à l'emballage.

Demeter
www.demeter.fr

Les ingrédients agricoles seront majoritairement issus de l'agriculture biodynamique, les autres ingrédients agricoles doivent être de qualité biologique. D'autres critères sont par exemple l'absence d'OGM, d'huile minérale comme matière de base, de parfums synthétiques... La préférence va aux conservateurs d'origine végétale. Le cahier des charges contient aussi des instructions précises pour l'emballage et la gestion environnementale du lieu de production.

Cosmebio Bio, Cosmebio Eco et Cosmebio Nat
www.cosmebio.org

Les labels Bio et Eco imposent minimum 95% d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle. Dans un produit Cosmebio Bio 95% des ingrédients végétaux doivent être bio. Au moins 10% de l'ensemble des ingrédients doivent être bio. Un produit Cosmebio Eco contient minimum 50% d'ingrédients biologiques sur le total des ingrédients végétaux.

Le cahier des charges précise également des critères environnementaux pour l'obtention des matières premières, la transformation, la biodégradabilité du produit final...

Quant au label Cosmebio Nat, il demande un minimum de 95 % d'ingrédients naturels. Une liste limitative d'ingrédients synthétiques autorisés est inclue dans le cahier des charges. Si le cosmétique contient un ou plusieurs de ces ingrédients, ceux-ci doivent être clairement indiqués sur l'emballage.

BDIH
www.kontrollierte-naturkosmetik.de

Les critères de ce label sont moins stricts. Le standard stipule que certains ingrédients requièrent l'emploi exclusif de matières premières biologiques. Ce label nous offre la garantie d'acheter un produit exempt de certaines substances nocives : parfums ou colorants synthétiques, silicone, paraffine et autres dérivés du pétrole.

Ecocert
www.ecocert.com

Un minimum de 95% du total des ingrédients sont naturels ou d'origine naturelle. Dans les produits labellisés « Ecocert cosmétique biologique » au minimum 95% des ingrédients végétaux doivent être d'origine biologique. A noter que l'eau est un ingrédient naturel, ce qui réduit la proportion d'ingrédients végétaux. Au final, ce label garantit que 10% minimum du total des ingrédients sont issus de l'agriculture biologique. Dans les produits « Ecocert cosmétique écologique » 50% des ingrédients végétaux doivent être biologiques et 5% minimum du total des ingrédients doivent être bio. Parmi les autres exigences on trouve : l'absence d'OGM, de silicone, de parabènes, d'ingrédients provenant d'animaux (avec quelques exceptions comme le lait, le miel…), de parfums et colorants de synthèse. Les emballages doivent avoir un caractère biodégradable ou recyclable.

Ecogarantie
www.ecogarantie.be

Les produits labellisés Ecogarantie ne contiennent que des matières premières végétales, animales ou minérales transformées par des procédés écologiques. Les ingrédients végétaux doivent être 100% biologiques ou issus de la cueillette sauvage contrôlée. Les ingrédients pétrochimiques et les OGM sont interdits. Une biodégradabilité maximale est recherchée.

D'autres certifications existent, beaucoup moins poussées en termes de protection de la santé des consommateurs. Elles offrent donc moins de garanties, même si elles constituent une amélioration par rapport à la cosmétologie classique.

Label Écologique européen
www.ecolabel.be

Il existe un écolabel européen pour les cosmétiques rinçables (savons, shampooings, après-shampooings, mousse à raser...). Tout en n'étant pas très strict, ce label garantit un produit qui contient moins de substances dangereuses pour l'environnement et la santé, qui a des incidences réduites sur le milieu aquatique, est plus biodégradable qu'un produit classique et utilise moins d'emballage.

Leaping Bunny
www.leapingbunny.org

Ce label est attribué aux entreprises qui répondent au « Humane Cosmetics Standard ». Elles peuvent prouver qu'elles ne pratiquent pas de tests sur des animaux, ni pour les ingrédients ni pour le produit final. Les tests effectués par des tiers ou l'achat d'ingrédients testés sur animaux sont également bannis. Leaping Bunny garantit donc un produit cosmétique « sans souffrance animale », mais n'a pas d'exigences en matière d'environnement ou de santé du consommateur. Les critères sont uniquement disponibles en anglais : www.gaia.be (PDF).

One Voice
http://label.one-voice.fr

Le label One Voice existe en deux variantes, bleue et orange. One Voice bleu certifie des produits non testés sur des animaux, l'absence d'utilisation de leur travail et aucun ingrédient d'origine animale, à l'exception du miel, du pollen et de la cire d'abeilles biologique. Le label orange demande en plus l'origine 100% biologique des ingrédients agricoles. Ces deux labels peuvent aussi porter un chevron en "v" interdisant strictement les tests sur les animaux et les ingrédients d'origine animale (produits de la ruche inclus).

En savoir plus :

  • La vérité sur les cosmétiques, Rita Stiens, Leduc Editions
  • La vérité sur les cosmétiques naturels, Rita Stiens, Leduc Editions
  • écoconso, partie « Hygiène et cosmétiques » www.ecoconso.be
  • www.infolabel.be

Fichiers attachés : 

Voir aussi