Du nouveau dans les primes énergie en Wallonie

Les primes énergie au 1er juin 2022 en Wallonie
Les primes énergie au 1er juin 2022 en Wallonie

Dès ce 1er juin 2022, il y a du changement concernant les primes liées aux travaux de rénovation. Le montant de la prime d'un audit énergétique augmente également.

En principe, pour avoir droit aux primes, il faut réaliser un audit énergétique et respecter l’ordre des travaux qui y est indiqué. Cependant, les travaux d’isolation de la toiture et les travaux inférieurs à 3000 € HTVA peuvent être effectués sans audit préalable.
On retrouve la liste complète des travaux qui peuvent bénéficier d’une prime sous ces conditions sur le site energie.wallonie.be.

> Lire aussi : 8 erreurs à éviter quand on rénove sa maison
 

Les primes

Il y a quelques conditions générales pour l'octroi des primes énergie :

  • Mis à part pour les travaux de toiture et ceux d’un montant inférieur à 3000 €, un audit énergétique est obligatoire pour obtenir les primes et il faut respecter l’ordre de priorité des travaux préconisé par celui-ci. Pas question, par exemple, de bénéficier d’une prime pour changer les châssis si le toit du bâtiment n’est pas isolé.
  • Les primes sont aussi accessibles aux propriétaires bailleurs qui n'occupent pas le logement bénéficiant des travaux.
  • Les hauts revenus (au-dessus de 97 700 €/an) peuvent aussi avoir droit à une prime.
  • Les primes peuvent couvrir maximum 70 % des factures (80 % pour les travaux inférieurs à 3000 €).
     

Prime pour l’audit

Montant de base

L’audit doit être réalisé par un auditeur agréé.
Les demandes de prime doivent être introduites entre le 1er juin 2022 et le 30 octobre 2023.

150 € (au lieu de 110 €)

 

Primes énergie

Montant de base

Isolation du toit ou des combles
  • par un entrepreneur : 10 €/m²
  • par un entrepreneur avec des matériaux biosourcés : 14 €/m²
  • par le demandeur : 4 €/m²
  • par le demandeur avec des matériaux biosourcés : 5 €/m²

Isolation des murs et des sols, revitrage/châssis, amélioration des systèmes

0,15 € par kWh économisé chaque année.
Exemple : l’audit indique que l’isolation du ou des murs peut faire économiser 6000 kWh/an = > la prime de base est de 900€.

Pour l'isolation : majoration de 25 % pour les produits biosourcés.

Pompe à chaleur eau chaude sanitaire

500 €

Pompe à chaleur chauffage ou combinée

1 000 €

Chaudière biomasse 

1 000 €

Poêle biomasse local

250 €

Chauffe-eau solaire

750 €

Chaudière ou poêle biomasse combiné avec chauffe-eau solaire en une opération 

150 % des primes de base respectives

Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) simple flux

500 €

VMC double flux partiel 360 €

VMC double flux

1 200 €


> Voir aussi : Quels matériaux d'isolation choisir ? 

 

Les primes spécifiques à la rénovation

Les primes à la rénovation sont reprises dans le même système (avec le même audit préalable, au lieu d’une visite par un estimateur) :

Primes à la rénovation

Montant de base

Remplacement de la couverture

6 €/m²

Charpente 250 €
Dispositif eaux pluviales 100 €

Assèchement des murs (infiltration)

350 €

Assèchement des murs (humidité ascensionnelle)

350 €

Renforcement des murs instables

8 €/m²

Remplacement des supports des aires de circulation d’un ou plusieurs locaux

5 €/m²

Appropriation de l’installation électrique ou de gaz

200 €

Élimination de la mérule 350 €
Élimination du radon 350 €

> Voir aussi :

Les catégories de revenus

Le montant des primes de base varie selon les catégories de revenus du ménage. Il est multiplié par un coefficient compris entre 1 et 6 :


Catégorie de revenus

Revenus

Coefficient

R1

< 23.000 €

6

R2

entre 23.000,01 et 32.700 €

4

R3

entre 32.700,01 et 43.200 €

3

R4

entre 43.200,01 et 97.700 €

2

R5

> 97.700 €

1

Exemple : un ménage qui gagne 30.000 €/an aura droit à une prime de 150 € x 4 = 600 € pour faire réaliser un audit énergétique.

> Informations complètes (conditions, formulaires) sur energie.wallonie.be : toiture et travaux < 3000€ et autres travaux
 

Mots-clés :