7 conseils pour garder son smartphone plus longtemps

Comment garder son smartphone longtemps ?
Comment garder son smartphone longtemps ?

Type de publication:

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Renaud De Bruyn

On peut augmenter la durée de vie de son smartphone. Pour le garder plus longtemps, on doit en prendre soin et on l’entretient un minimum. Conseils.

On change de smartphone tous les 2 à 3 ans, c’est bien trop rapide. Cette durée d’utilisation aurait atteint un peu plus de 3 ans en 2020 mais devrait retomber à l’avenir.[1] En cause : une meilleure situation économique post-covid, mais également l’avènement de la 5G.

Or produire un smartphone nécessite pas mal d’énergie et entre 70 et 200 kilos de matériaux, [2] en particulier des métaux extraits dans de très mauvaises conditions pour les travailleurs et l’environnement.

> Lire aussi : Quelle pollution le numérique entraîne-t-il sur l'environnement ?

Bien entendu la publicité, les offres à 1€ des opérateurs et l’évolution technologique nous poussent à l’achat. Mais elle a parfois bon dos l’obsolescence programmée. On est aussi responsable de la durée de vie de son smartphone. Si on renouvelle son téléphone trop souvent et que la production explose, c’est aussi parce qu’on n’en prend pas toujours soin, ou qu’on le remplace un peu vite « parce qu’il est plein ».

> Voir aussi : Comment réduire son empreinte numérique ?

Voici 7 conseils pour garder son téléphone plus longtemps.

Sommaire :

  1. Éviter les situations à risque
  2. Protéger son GSM
  3. Chouchouter la batterie
  4. Mettre son téléphone à jour
  5. Nettoyer ce qui traîne
  6. Utiliser une carte SD
  7. Réparer son smartphone plutôt que d’en acheter un nouveau

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
 

1. Éviter les situations à risque

Combien de smartphones ont déjà fait un vol plané dans une toilette ou une piscine ? Et leurs propriétaires de croiser les doigts pour qu’il veuille bien fonctionner à nouveau après avoir passé la nuit dans un bol de riz…

On évite ce stress et on fait attention aux situations et lieux à risque :

  • les points d’eau : WC, bain, piscine. Certes les téléphones sont de plus en plus souvent étanches, mais ce n’est pas une raison, ça ne flotte pas !
  • les bords de table, les escaliers, surtout si le sol est bien dur (carrelage, béton…) ;
  • les clés dans la poche, ou dans le sac, qui peuvent griffer l’écran ;
  • la poche arrière du pantalon, quand on s’assied… ;
  • les mains pleines, téléphone dans une main, les autres affaires dans l’autre (en combinaison avec un escalier et un sol en carrelage par exemple) ;

Bref, étant donné qu’on transporte son téléphone partout, on fait quand même attention au fait qu’un smartphone c’est surtout un gros morceau de verre plutôt fragile.
 

2. Protéger son téléphone

À part les modèles « rugged » (sport, outdoor, de chantier…) qui sont renforcés, les autres GSM sont vendus sans beaucoup de protection.

On l’équipe donc d’une housse (qui se referme sur le téléphone pour mieux protéger l’écran) ou d’une coque (qui protège le corps de l’appareil mais ne recouvre pas l’écran en général). Pour les coques, on préfère un modèle dont les coins sont renforcés et qui dépasse un peu de l’écran (l’écran se retrouve « encastré » un peu plus bas dans la coque, ce qui permet d’éviter que l’écran ne soit touché si le téléphone tombe sur une surface plane).

On y ajoute un film protecteur d’écran.

On limite ainsi les risques de casser l'écran et griffer l'appareil.
 

3. Chouchouter la batterie

Pour préserver la batterie[3], il vaut mieux charger moins longtemps mais plus souvent. L’idéal est de ne pas aller dans les extrêmes. On évite de la charger au-delà de 80% et on ne descend pas en-dessous de 20%.[4] C’est même mieux de resserrer encore la fourchette et par exemple garder la batterie entre 45 et 75%.[5]

On évite aussi de charger son téléphone toute la nuit. Pas tant pour la consommation car le chargeur se coupe et consomme vraiment peu maintenant. Mais une batterie s’use plus quand elle est chargée à fond et à moins de limiter la charge, elle sera forcément à fond quelque part pendant la nuit et ce jusqu’au lendemain matin.[6]

On limite aussi l’utilisation de chargeurs rapides. Une batterie préfère être chargée lentement.

Enfin, on évite aussi si possible les trop fortes chaleurs (30, 40°C).
 

4. Mettre son téléphone à jour

Faire les mises à jour de sécurité permet d’avoir un téléphone protégé contre les attaques informatiques. Le risque est d’autant plus grand si l’on est souvent connecté et/ou que l’on utilise son téléphone pour des usages sensibles (banque…).

Les mises à jour sont malheureusement le talon d’Achille de la plupart des smartphones. Il est rare de pouvoir bénéficier de plus de 2 à 3 ans de mises à jour. Seuls Fairphone et Apple proposent 5 ans ou plus de mises à jour. La situation commence tout doucement à s’améliorer cependant. On vérifie la durée du support avant d’acheter son smartphone.

> Lire aussi : Comment choisir un smartphone durable ?

Que faire si le téléphone ne reçoit plus de mises à jour ? Sur iOS, on n’a pas vraiment de solution, il faudra acheter un nouvel Iphone si on veut continuer à recevoir des mises à jour.

Sur Android, on peut tenter d’installer ce que l’on appelle une ROM alternative. La plus connue est sans doute LineageOS. Sans rentrer dans les détails techniques, une communauté indépendante de développeurs continue de rendre compatibles les dernières versions d’Android sur des téléphones qui ne sont plus officiellement supportés par leur constructeur. Autrement dit, ils font le travail de mise à jour que les constructeurs ne font pas. Et gratuitement, en plus.

Avantage : on peut continuer à utiliser des versions tout à fait à jour d’Android sur de vieux téléphones. Inconvénients : c’est sans garantie si ça ne marche plus, ce n’est disponible que pour certains téléphones et il faut être à l’aise avec le bidouillage informatique.

Mais quand ça marche, c’est top ![7]
 

5. Nettoyer ce qui traîne

Parfois on change de téléphone parce qu’il est plein. Trop souvent les téléphones sont vendus avec un stockage interne trop petit. Du coup la mémoire est vite remplie.

Donc on fait de la place ! On efface ou on archive les SMS, les conversations Whatsapp et, surtout, les photos et vidéos. On les stocke ailleurs, sur un disque externe à la maison par exemple.[8]

On en profite aussi pour désinstaller les applis qui nous semblaient tellement utiles mais dont on se sert finalement tellement peu qu’on ne sait même plus pourquoi on les a installées.

Dans le même ordre d’idées, on désinstalle toutes les applis qui peuvent être remplacées par un site web. Si l’appli qui donne la météo est pratique, aller sur le site de la météo (avec un raccourci du navigateur, qu’on met sur son écran principal par exemple) est presque aussi rapide et prend moins de place.[9] À éviter cependant si on utilise le service plusieurs fois par jour (l’app est plus rapide).

Si ça ne suffit pas, il faut dégainer l’optimisation et chercher dans les menus comment effacer les fichiers temporaires ou le cache. Il y a de nombreux articles sur le web qui expliquent comment faire, par exemple celui-ci sur phonandroid.
 

6. Utiliser une carte SD

Le stockage interne d’un GSM est fixe et ne peut pas être remplacé comme sur un ordinateur mais on peut souvent ajouter une carte microSD à son téléphone. Pour y stocker les photos, mais aussi parfois les données utilisées par certaines applis. L’appli de GPS/cartographie open source OSMand par exemple permet de stocker les cartes sur la carte SD. Un bon plan, quand on sait que la couverture partielle de la France et l’Allemagne prend déjà presque 10Go d’espace.[10]

On y met aussi la musique ou les vidéos que l’on ne regarde pas en ligne. Les procédures varient d’une app à l’autre. Exemple de procédure pour Spotify. On peut aussi bien entendu mettre sur sa carte SD toute la musique que l’on a légalement téléchargée.
 

7. Réparer son smartphone plutôt que d’en acheter un nouveau

Catastrophe, malgré toutes les précautions, le smartphone est tombé et l’écran est fendu ? La batterie ne tient plus assez longtemps ? Il ne fonctionne plus correctement ?

 Avant de se ruer en magasin ou sur internet pour acheter un nouveau téléphone, on essaye d’abord de réparer l’ancien pour prolonger sa durée de vie.

> Voir : Comment réparer son téléphone ou son ordinateur ?
 

Plus d’infos

 


[1] Selon Kantar Worldpanel, cité par CNBC, on gardait son téléphone 26 mois en Europe en 2018. Toujours en Europe, selon Strategy Analytics, la durée de vie a atteint 40 mois en 2020 et devrait retomber à 33 mois en 2025.

[2] Selon Friedrich Schmidt-Bleek cité dans un rapport du Sénat français,  pour le chiffre de 70 kilos, selon l’Ademe, cité dans un articles des Numériques, pour le chiffre de 200 kilos (pour un téléphone de 5,5’’).

[3] Pour les batteries Lithium-ion, soit celles que l’on trouve dans nos téléphones.

[4] Plusieurs articles intéressants sur Batteryuniversity (How to Prolong Lithium-based Batteries, Summary of Do’s and Don’ts, How to Charge and When to Charge ?). Il n’est cependant pas clair si les constructeurs de smartphones intègrent par défaut cette limitation (où, par exemple, 100% de batterie affiché correspondrait techniquement à une batterie à 80%) comme indiqué ici. Ce serait étonnant cela dit, vu l’importance de l’autonomie dans le choix d’un téléphone. Les constructeurs n’ont pas intérêt à (trop) limiter la capacité des batteries pour prolonger leur vie, vu l’espérance de vie d’un téléphone. Apple permet d’ailleurs aux utilisateurs d’utiliser un seuil de chargement de 80%, volontairement.

[5] Idéalement on devrait même rester dans une zone entre 65 et 75% selon Batteryuniversity. Si ça prolonge encore un peu la durée de vie, c’est évidemment moins pratique au quotidien, vu qu’on réduit finalement la capacité réelle de la batterie à 10%...

[6] D’ailleurs, dans iOS, Apple a introduit une sorte de chargement intelligent qui limite la charge à 80% pendant la nuit, pour terminer jusque 100% la journée. Étant donné qu’à partir du moment où on utilise le téléphone, la charge descend assez rapidement. Source : 9to5mac.com.

[7] Testé et approuvé sur un Samsung Galaxy S5 de 2015 avec LineageOS 18.1 installé dessus (autrement dit, Android 11, sorti en 2020). Samsung a arrêté les mises à jour pour ce téléphone avec Android 6.

[8] On pense aussi à faire une sauvegarde si on tient à ses photos.

[9]  Du moins si le site web est bien fait et est parfaitement utilisable avec un smartphone, ce qui est généralement le cas des sites un tant soit peu suivis.

[10] Cartes routières de France et d’Allemagne + cartes détaillées de quelques régions.

 

Voir aussi