À quelle température laver le linge ?

Type de publication:

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Pour économiser l'énergie et préserver le linge, on lave à basse température. Mais la température de lavage dépend aussi du textile et de sa saleté.

Les belges préfèrent laver le linge à 40 ou 60°C.[1] Mais lessiver à basse température est suffisant pour laver la majorité des textiles. D’autant que la plupart des lessives sont aujourd’hui efficaces à basse température.

> Lire aussi : Quelle lessive choisir ?

Sommaire :

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

Pour bien entretenir ses vêtements, on se fie aux instructions présentes sur l’étiquette du linge. De nombreux vêtements nécessitent un lavage à 30 ou 40°C. Mais c’est toujours la température de lavage maximum qui est indiquée et rien n’empêche de laver moins chaud.

> Consulter : Comprendre les symboles sur l'étiquette de lavage du linge.

Laver le linge à basse température (30°C, voire moins) présente plusieurs avantages :

Il existe cependant des exceptions qui nécessitent une température plus élevée. Par exemple pour faire disparaître les mauvaises odeurs ou bien éliminer les bactéries et microbes.

On distingue ici le « linge courant » des textiles délicats, vêtements de sports, etc. Le linge courant englobe tout ce que l’on porte ou utilise au quotidien : pulls, T-shirt, pantalons, sous-vêtements, chaussettes, serviettes de bain, draps de lit, rideaux…

Le linge à laver à moins de 30°C

  • le linge courant sans contact intime avec le corps, s’il est normalement sale et sans mauvaises odeurs.  
  • le linge délicat peu sale.

On peut donc lessiver les chemises, pantalons, vêtements en laine, etc. à 15 ou 20°C, ou utiliser le programme « lavage à froid » (qui permet d’utiliser l’eau du réseau sans la chauffer).

Le linge à laver à 30°C

La plupart des matières préfèrent le lavage à 30°C. On lave à cette température les sous-vêtements, les essuies et serviettes de bain…

Bref, on lave à 30°C :

  • le linge courant en contact direct avec le corps s’il est normalement sale, non humide et qu’il sera séché au soleil ou au séchoir.
  • le linge délicat assez sale.
  • si on fréquente les salon-lavoirs, le linge courant sans contact intime avec le corps s’il est normalement sale et sans mauvaises odeurs. 

Le linge à laver à 40°C

On privilégie un lavage à 40°C pour un pantalon avec de nombreuses taches, un T-shirt avec une odeur de transpiration, des serviettes de bain humides, du linge de lit qui sèche à l’ombre…

De manière générale, on lave à 40°C :

  • le linge courant en contact direct avec le corps s’il est très sale, humide ou qu’il ne sera pas séché au soleil ou au séchoir.
  • le linge courant sans contact intime avec le corps s’il est très sale ou avec des mauvaises odeurs. 
  • les langes lavables sans cas de maladie.

Pour plus d’efficacité sans augmenter la température de lavage, on peut également utiliser une lessive généraliste en poudre ou qui contient du percarbonate de soude.

Si cette température permet d’enlever plus efficacement les grosses taches, elle abîme aussi plus vite le linge. À la longue, il va décolorer, rétrécir et certains tissus seront endommagés.

Le linge à laver à 60°C

Lessiver à 60°C permet d’éliminer les différents types de micro-organismes comme les bactéries ou les acariens. On choisir donc cette température pour :

  • le linge souillé par des fluides corporels tels que sang, urine, selles, vomi…
  • les langes lavables en cas de maladies ou d'un besoin d'hygiène très stricte.
  • les essuies de cuisine ou le linge qui a été en contact avec de la nourriture.
  • les vêtements de sport.
  • les vêtements qui restent imprégnés d’une mauvaise odeur après lavage.
  • le linge de personnes malades ou sensibles aux infections/acariens ou ayant été en contact avec celles-ci.

Précautions pour l’entretien de la machine à laver

Lessiver à basse température permet de faire des lessives écologiques.

> Voir plus de conseils pour laver son linge de façon écologique.

Mais laver fréquemment à basse température peut causer l’apparition de biofilms dans la machine. Ce sont des communautés de bactéries et de champignons qui se collent à l’intérieur de la machine au contact de surfaces humides.

Pour limiter leur apparition et s’en débarrasser[2] :

  • On utilise toujours la dose correcte de produit lessive, indiquée par le fabricant pour éviter que des restes de lessive stagnent dans la machine.
  • On laisse toujours la porte du lave-linge ouverte entre deux machines pour que l’humidité s’évacue.
  • On fait tourner une machine à vide à 60°C tous les 5 cycles à 1 mois environ (en fonction des recommandations du fabricant). On peut aussi ajouter un peu de percarbonate de soude pour détruire les microbes.

Sources :

  • La campagne « I Prefer 30°C » de Ginetex
  • Que Choisir, « Lave-linge - Quelle température utiliser pour laver son linge ? »
  • Avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif à l’utilisation de l’eau de pluie pour le lavage du linge chez les particuliers, ANSES, 2015
  • Yates & Evans, 2016. Dirtying Linen: Re-evaluating the sustainability of domestic laundry. Environmental Policy and Governance, Env. Pol. Gov. 26, 101–115.

 


[1] A.I.S.E, document technique via DETIC.

[2] Department for Environment, Food and Rural Affairs, 2009. Reducing the environmental impact of clothes cleaning.

 

Voir aussi