L’accord de Paris sur le climat, c’est quoi encore ?

L'Accord de Paris a été signé en 2015, lors de la COP 21
L'Accord de Paris a été signé en 2015, lors de la COP 21

Type de publication:

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Jonas Moerman

C’est quoi l’Accord de Paris, signé en 2015 lors de la COP21 ? Définition, objectifs et points clés.

Accord de Paris par-ci. Accord de Paris par-là… Mais c’est quoi encore cet Accord de Paris sur le climat ?

C’est le texte que 195 États, ainsi que l’Union européenne, ont signé lors de la COP21 [1], en 2015. Objectif : limiter le réchauffement climatique à 2°C par rapport à l’ère préindustrielle. Si possible, le maintenir même à 1,5°C maximum. Il s’agit du premier accord universel sur le climat qui est juridiquement contraignant.

> Voir aussi notre campagne Climat : arrête d'en faire des tonnes !
 

2°C ? Un petit chiffre mais un sacré défi !

2°C, cela semble peu et pourtant cette augmentation entraînerait des modifications majeures dans le monde.

> Voir à quoi ressembleraient Londres, New-York ou Sydney suite à un réchauffement global de 2°C et de 4°C.

Le principal responsable du réchauffement climatique, ce sont les émissions de gaz à effet de serre. Elles ont augmenté à un rythme effréné depuis 1950, comme le montre le graphique ci-dessous. Pour respecter l’Accord de Paris, elles devront passer par un maximum en 2020 et décroître rapidement, jusqu’à être nulles d’ici 2055 (pour limiter le réchauffement à 2°C) ou 2040 (limiter le réchauffement à 1,5°C).

 

Rapport GIEC

Cela constitue un énorme défi car d’ici 2100, la population mondiale aura augmenté de 4 milliards et une grande part de la population actuelle doit augmenter son niveau de vie pour répondre à ses besoins élémentaires. [2]
 

Les autres points clés de l’Accord de Paris

L’Accord de Paris précise donc la nécessité de limiter le réchauffement climatique à 2°C  (et de préférence 1,5°C) et d’atteindre rapidement le niveau « zéro émissions ». Mais il est aussi novateur sur d’autres éléments :

  • Avant et pendant la COP21, les pays ont présenté leurs engagements de réduction de gaz à effet de serre. Ces engagements ne sont cependant pas suffisants pour limiter le réchauffement climatique : même s’ils étaient respectés, la température moyenne augmenterait de 3°C par rapport à l’ère préindustrielle.
  • Tous les 5 ans, les pays doivent se fixer des objectifs encore plus ambitieux pour être en phase avec l’objectif de 1,5 ou 2°C.
  • Il prévoit un important volet de financement, au minimum 100 milliards de dollars par an de 2020 à 2025, pour permettre aux pays les plus vulnérables de s’adapter aux changements climatiques.
  • Un effort de coopération et de communication entre les pays est inscrit dans l’Accord.
     

Lire aussi

Plus d’info

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

[1] Les COP (Conferences of Parties) rassemblent les États signataires de la Convention Cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), lors du sommet de Rio en 1992.  Elles sont organisées chaque année depuis 1995 et la 21e COP (ou COP 21) s’est déroulée à Paris en décembre 2015.

[2] Les 17 objectifs de développement durable, adoptés par les Nations Unies en 2015 détaillent comment les financements doivent être orientés d’ici 2030 pour éradiquer la pauvreté.

[3]  Rapport 2019 sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions

[4]  www.climat.be

 

Voir aussi