De nouvelles communes passent au sac bleu élargi

Le nouveau sac bleu
Le nouveau sac bleu

Plus de communes adoptent le nouveau sac bleu. On peut y jeter certains plastiques jusque là refusés, afin qu'ils soient recyclés.

Barquettes de beurre, raviers de champignons, sachets et films plastiques… Autant d'emballages en plastique qu'on jette habituellement dans la poubelle ménagère classique. Mais depuis fin 2019, un nouveau sac bleu est apparu. Le but : faciliter le tri des déchets et recycler plus de plastiques.

Attention : la mise en place est progressive. Pour les communes qui sont déjà passées au nouveau sac PMC, on peut enfin mettre le pot de yaourt dans le sac bleu ! Pour les autres, il faudra encore attendre un peu. Normalement toute la Belgique aura le nouveau sac bleu en 2021.
 

Quelles sont les communes concernées ?

En Wallonie, les communes de la zone BEP (Namur), celles de la zone Intradel (Liège), la Wallonie Picarde (Ipalle) et quelques communes desservies par Tibi. Bruxelles n'est pas encore concernée mais devrait l'être début 2021. Toutes les communes du pays qui ne sont pas encore desservies devraient l'être pour la fin de l'année 2021. (1)

Pour savoir si sa commune est concernée, il faut entrer son code postal sur le site du nouveausacbleu.be. Un état plus détaillé des zones concernées se trouve sur le site de Fost Plus.
 

Carte du nouveau sac bleu en 2020

État des collectes en 2020. En bleu foncé, les zones concernées par le nouveau sac bleu. En hachuré, la zone Intradel (cas particulier avec sacs transparents transitoires).  Source : www.lenouveausacbleu.be

Que peut-on jeter dans le nouveau sac bleu ?

Pour les communes concernées, on peut y jeter :

  • les emballages en plastique rigide : les barquettes, les boîtes (de glace), les raviers (de champignons) et les pots (de yaourt...).
  • les emballages en plastique souple : les films (qui entourent les magazines, les packs de canettes ou de bouteilles...), les sacs et sachets (de fromage, de frites surgelées, de chips...), les tubes (de dentifrice...).

Bien sûr, on peut continuer à y mettre les PMC habituels : bouteilles et flacons en plastique, emballages métalliques, cartons à boissons.

Pour le reste, on vérifie quel déchet on peut jeter où dans notre guide de tri
 

Les déchets toujours interdits dans le sac bleu

Restent interdits dans ce nouveau sac bleu, tout ce qui n'est pas de l'emballage ou les mélanges de matériaux comme :

  • la frigolite qui entoure un objet dans un carton, les mélanges plastique+aluminium (biscuits, café, médicaments, boissons de type "Capri-sun") ;
  • les objets en plastique qui ne sont pas des emballages ménagers (jouets, seaux, nappes, vestes, bottes, tuyaux…) ;
  • les films agricoles, d’horticulture, de matériaux de construction et les bâches ;
  • les emballages ayant contenu des substances toxiques, des produits déboucheurs, des détartrants corrosifs pour les toilettes ou des huiles de moteur.
     

Objectif : 65% de recyclage des emballages en plastique

Cet élargissement à d'autres emballages en plastique devrait permettre d'augmenter le recyclage des emballages en plastique de 41 à 65%. Cela correspond à 8 kilos de déchets d'emballages collectés en plus, par personne, chaque année.

Cette décision fait suite au succès des tests réalisés en Belgique, dans 3 communes wallonnes et 3 flamandes. Les habitants de ces communes avaient eu, en plus de leur sac bleu, des sacs mauves ou transparents pour trier plus de plastiques.
 

Faut-il acheter un nouveau sac bleu ?

Pas besoin de changer de sac, on peut continuer à utiliser ses "anciens" sacs bleus. Précision cependant : la zone Intradel (Liège) fonctionne un peu différemment. 65 communes de cette zone auront, dans un premier temps, un sac transparent en plus du sac bleu, plutôt qu'un sac bleu "unique". Détails sur www.intradel.be.

Mais inutile de mettre ses nouveaux déchets dans le sac bleu si on n'est pas encore concerné. Le sac risquerait de ne pas être collecté !

Le calendier de déploiement est disponible sur le site du nouveau sac bleu.

Comment désencombrer sa maison ? Photo: nikki sur flickr [CC-BY-NC]

Du désencombrement... au zéro déchet

Il n'y a pas que les déchets qui se trient. On peut aussi faire du tri dans les armoires, le dressing, le garage…

> Voir Notre guide pour désencombrer sa maison.

Bien sûr, le meilleur déchet reste celui qui n'existe pas. Si vous êtes tentés de réduire le volume de votre poubelle et de faire un premier pas vers un mode de vie zéro déchet, suivez le guide Objectif zéro déchet.

Et passez à la pratique grâce à nos astuces « zéro déchet ».

Enfin, beaucoup d'emballages sont en plastique. Alors découvrez comment réduire la pollution due au plastique.

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - -

(1) Plastique: un sac pour les accueillir tous et les recycler, Le Soir, 06/10/20 (article abonné) ainsi que sur www.wallonie.be.

Mots-clés :