5 questions sur la date de péremption des aliments

Type de publication:

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Renaud De Bruyn

Sommaire :

  1. Que signifient les dates de péremption ?
  2. Qui détermine la date de péremption ?
  3. Peut-on consommer un produit qui a dépassé sa date de péremption ?
  4.  Pourquoi ne voit-on pas de date limite sur certains produits ?
  5. Peut-on congeler un produit bientôt périmé ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

1. Que signifient les dates de péremption ?

On peut trouver sur les étiquettes alimentaires deux types de dates :

  • La date limite de consommation (DLC) :
    • Elle concerne les produits très périssables (susceptibles de présenter « après une courte période » un danger immédiat pour la santé humaine), qu’on conserve en général au frigo. Par exemple des yaourts, du jambon cuit tranché, du lait frais…
    • Elle est précédée de « à consommer jusqu’au ».[1]
       
  • La date de durabilité minimale (DDM)
    • Elle concerne les autres produits. Par exemple le lait UHT, la bière, le miel, les œufs…
    • Elle est précédée de « à consommer de préférence avant le …» lorsque la date comporte l’indication du jour ou « à consommer de préférence avant fin …» sinon.

2. Qui détermine la date de péremption ?

Il n’y a pas de définition officielle de ce qu’on entend par « produit périssable » ni de liste de durée de consommation selon le produit.

C’est donc le fabricant qui choisit le type de date et la durée de conservation.

3. Peut-on consommer un produit qui a dépassé sa date de péremption ?

Les produits avec une DDM (non périssables donc) peuvent être consommés après la date. Même l’AFSCA le confirme dans une circulaire.[2]

Simplement, certaines caractéristiques comme la texture, le goût ou la couleur peuvent changer.

4. Pourquoi ne voit-on pas de date limite sur certains produits ?

Certains aliments sont exemptés de l’obligation d’afficher une date de péremption[3] :

  • Les fruits et légumes frais (sauf les graines germées) et non transformés (qui n’ont pas été épluchés, coupés ou autre traitement similaire) ;
  • Les vins, mousseux…
  • Les boissons contenant plus de 10 % d’alcool ;
  • Les produits de boulangerie et pâtisserie destinés à être consommés dans les 24 heures ;
  • Les vinaigres, le sel de cuisine, le sucre ;
  • Les confiseries ne contenant presque que du sucre ;
  • Les chewing-gums.

5. Peut-on congeler un produit bientôt périmé ?

Pour éviter de gaspiller de la nourriture, on peut congeler certains aliments qui s’approchent de la date de péremption, si on sait qu’on ne les mangera pas à temps.

> Voir aussi : 12 conseils pour éviter le gaspillage alimentaire.

Il faut toutefois respecter certaines précautions.

> Lire : « Peut-on congeler un produit presque périmé ? »

Lire aussi

 

[1] La date peut être remplacée par une indication de là où la trouver (« voir bouchon… »).

Voir aussi

Aucune publication trouvée.